Systèmes de climatisation (69) : Entretien

Maintenance de climatisations dans le Rhône et en Nord-Isère

Le Contrat d'Entretien

Afin d’assurer les meilleures conditions de fonctionnement de votre matériel, CLIM’PERFECT vous propose d’étendre sa longévité en souscrivant un abonnement d’entretien.
Décret n°98560 du J.O. «  Obligation pour tout détenteur d’équipement de climatisation de matériel de 2 Kg de réfrigérant, de faire procéder à un contrôle d’étanchéité. »

Prestations de services assurées annuellement

Des visites d’entretien sont programmées par CLIM’PERFECT pour lesquelles vous êtes prévenu à l’avance par téléphone ou par courrier.
Ces visites comportent suivant le type de l’appareil :

  • Contrôle et nettoyage des filtres
  • Contrôle des pressions (HP/BP)
  • Contrôle des températures de soufflage
  • Vérification propreté du condenseur
  • Contrôle évacuation condensât
  • Contrôle des fuites éventuelles.

L’entretien est effectué par nos soins.

L'entretien

Un décret du 30 juin 1998 complété par un arrêté du 12 janvier 2000 prévoit que les utilisateurs d'équipements contenant des fluides frigorigènes sont tenus, d'une part de s'assurer du bon entretien de leurs équipements et faire procéder au moins une fois par an à un contrôle d'étanchéité des éléments assurant le confinement et d'autre part, de tenir à la disposition des documents attestant que ces obligations ont été remplies et que les interventions nécessaires ont été réalisées.
L'application de ces dispositions réglementaires fera l'objet de contrôles à compter du début de l'année 2002 de la part des administrations concernées.
Le même texte envisage des amendes prévus pour les contraventions de 5ème classe à l'encontre des utilisateurs des équipements en cas de non observation des dispositions ci-dessus ( pour les personnes morales : 5 762.55 € maximum et 15 244.91 € en cas de récidive selon l'ART 131-41 du code pénal).
Par ailleurs, les clauses générales des contrats d'assurances stipulant que l'assuré s'engage à respecter la législation en vigueur, la non production des documents attestant du bon entretien et du contrôle d'étanchéité peut remettre en cause votre indemnisation en cas de sinistre.